Hnefatfl

Le hnefatfl est d'origine scandinave et est connu dès le Vème siècle de notre ère. Les Vikings l'exportent en Irlande et en Angleterre. Un manuscrit anglais du Xème siècle reproduit le plateau et la disposition de pièces pour illustrer les Evangiles: les premiers mots du manuscrit sont ''Incipit alea evangelii quaj Dubinsi'', ce qui vaudra son surnom d'Alea Evangelii. le Hnefatfl reste populaire jusqu'au XIème, avant d'être détrôné par les échecs.

Les règles de jeu du tablut sont très semblables à celle du hnefatfl.

Règle du jeu:

Matériel:

Un plateau de jeu, 9 pions d'une couleur pour l'armée des défenseurs (dont un roi),
et 16 pions d'une autre couleur pour les assaillants .

Nombre de joueurs:

2
Chaque joueur dispose ses pions sur le plateau comme indiqué ci-dessous.
Le roi se trouve sur la case centrale nommée konakis (le trône).
 

But du Jeu:

2 armées s'affrontent: 1 armée de défenseurs, composée d'un roi et de 8 soldats, et une armée d'assaillants.
Le joueur en position de défenseur gagne la partie s'il détruit l'armée des assaillants ou si le roi parvient à s'échapper en atteignant un bord du plateau de jeu.
L'assaillant gagne la partie lorsqu'il capture le roi.

Déplacement des pions:

Chaque joueur joue à tour de rôle. 

Tous les pions se déplacent de la même manière, d'un nombre illimité de cases, à la verticale ou à l'horizontale.

Attaque des pions

Si un joueur enferme un pion adverse entre deux de ses pions (sur une verticale ou une horizontale, jamais en diagonale), il le capture et le retire du jeu.

Les défenseurs gagnent

Lorsqu'une voie est ouverte vers l'un des bords du plateau, le roi dit ''raichi''. Si deux voies sont ouvertes, le roi dit ''buishi'' et la partie est gagnée d'office puisque le joueur adverse ne peut bloquer deux passages en un seul coup.

Les assaillants gagnent

Pour prendre le roi, l'assaillant doit l'enfermer entre quatre de ses pions, trois si le dernier côté est occupé par le konakis.

 

Hnefatfl

The website encountered an unexpected error. Please try again later.